30 novembre 2022

Vivre ensemble

Le vivre ensemble devient une nécessité pour ne pas devenir une société fracturée

Pourquoi participer à la vie communautaire ?
Pour exprimer ses choix de vie et les partager dans un lieu en transition rapide : campagne – villes dortoirs et où les inégalités sont croissantes entre les frontaliers et les non-frontaliers

Comment participer à la vie communautaire ?
Pour certains, c’est par l’engament politique pour d’autres par le milieu associatif. Le choix est vaste et prometteur.

La tentation est de s’indigner sur les réseaux sociaux ou de signer toutes les pétitions sur Internet. Sont-elles efficaces ?

A quel niveau ?  Local – communal – agglomération – transfrontière ? Selon ses envies et ses compétences (celles qu’on a et celles qu’on peut acquérir). A vous de choisir, celles où on est un consommateur et celles où on est un acteur.

Thoiry   Les associations dans notre commune sont variées.
Le comité de Jumelage pourrait jouer un rôle important auprès des jeunes adolescents .

Le pays de Gex  et ses associations d’entraide humanistes:

Le conseil de développement

L’aide aux réfugiés pour leur insertion

La CIMADE  pour aider les demandeurs d’asile dans leurs démarches si compliquées

Ni Putes ni Soumises pour aider les femmes en détresse

Le Grand Genève  et ses myriades d’associations culturelles, artistiques, etc.

Le forum d’agglomération    pour représenter la société civile auprès des  instances franco-valdo-genevoises

Le Débat entre légitimité et légalité  se pose très vite entre ceux qui agissent contre une décision politique puisque nous n’avons pas comme nos voisins les instruments du référendum et de l’initiative populaire