La Réserve Naturelle vient de présenter les résultats de son enquête

réalisée entre juillet et septembre 2018.

 

Johann Rosset le conservateur de la Réserve naturelle
aux côtés de Camille Périllat en service civique.

 

 

 

« J’aime ma Réserve et vous ? », une question simple posée à l’ensemble des utilisateurs de la Réserve naturelle lors d’une enquête réalisée entre juillet et septembre 2018.

Le questionnaire en ligne comportait 26 questions majoritairement fermées et visait à interroger les pratiquants de la Réserve naturelle sur leurs connaissances générales, leurs perceptions et leur acceptation de cet espace protégé.

Johann Rosset, conservateur de la Réserve naturelle revient sur les enjeux de cette enquête :

« Nous avions deux objectifs. Le premier, je m’interrogeais sur la cote d’amour de la Réserve auprès du public et nous voulions voir si elle était appréciée. Le second concerne notre plan de gestion. Il s’agit un peu de notre « roadbook » pour 2019-2028 qui est actuellement en écriture.

Le sondage devait permettre de nous apporter des réponses sur les mesures à mettre en place. »

1039 réponses

C’est Camille Périllat, qui effectuait son service civique à la Réserve, qui s’est chargé de la mise en place de cette enquête.

Au final, ce sont 1039 personnes qui ont pris le temps de répondre, de manière anonyme. Un échantillon largement suffisant pour en tirer des conclusions.

« Un profil type a été dégagé, 55,8 % sont des hommes majoritairement entre 40 et 60 ans. Les locaux sont très présents sur la RNN avec 55 % venus du Pays de Gex, 12 % de l’Ain hors Pays de Gex, 15,5 % du Jura, 9,4 % des autres départements et seulement 3,3 % de Suisse. »

  • Majoritairement, les sondés connaissent la Réserve naturelle grâce à la signalétique, au travers de leur balade, grâce à la CCPG ou au bouche-  à-oreille.
  • Les points de départ les plus utilisés sont le col de la Faucille, Gex ou le Tiocan.
  • Les utilisateurs vont dans la Réserve pour les activités de pleine nature comme l’observation naturaliste et la photo et surtout la randonnée pédestre.

76,5 des sondés aiment « beaucoup » la Réserve naturelle

« 88 % des personnes interrogées pensent que la Réserve naturelle est un atout pour le territoire. » se réjouit Johann Rosset « et finalement à la question principale « et vous aimez-vous votre Réserve » 76,5 % des personnes répondent beaucoup.

C’est un plébiscite très encourageant pour l’avenir de cette zone protégée. Après il nous reste du travail sur des aspects comme la relation du public avec les gardes techniciens ou pour expliquer la réglementation au sein de la Réserve naturelle. »

Deux réunions publiques, à Gex et Lélex (11 et 12 décembre 2018), ont permis de présenter au public ces résultats.

L’ensemble des données est disponible , via un power point, sur le site de la Réserve naturelle.