14 juin 2024

La transition écologique est-elle possible ?

L’Inde a l’ambition de devenir la première puissance du monde avec tous les défauts et les ambitions insensées de ses dirigeants.

Mais  la révolution verte des années 60, si elle a rempli les silos pour en faire un champion des exportations agricoles, n’a pas changée le sort de 100 millions des agriculteurs,
« C’est l’indigence dans l’abondance! ». Officiellement opposé aux cultures OGM, le gouvernement autorise ou tolère la culture du Coton OGM, de la Moutarde OGM et autres cultures clandestines.
Le BIO est réservée aux classes supérieures. Mais l’usage des pesticides entraîne un effondrement de la diversité biologique.

En Inde, le combat pour contrer les effets de la Révolution verte des années 60 a essaimé en de nombreuses initiatives.L’opposition est représentée par Vandana Shiva, écologiste et féministe qui entraîne un mouvement alternatif. Évidemment , elle est BEAUCOUP critiquée!
Subhash Palekar, Vandana Shiva : ils sont plusieurs à promouvoir avec ferveur une agriculture naturelle fondée sur des principes comme « zéro pesticides » afin de changer la donne.
Ils essayent de sauver les graines pour constituer une banque de semences à redistribuer aux paysans ( et non pas à les enterrer au Spitzberg ) pour résister aux catastrophes climatiques.

https://www.nationalgeographic.fr/environnement/2022/08/en-inde-des-etats-se-mettent-a-lagriculture-biologique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.