14 juin 2024
port de pêche de Lorient

Port de Lorient : du poisson frais arrivé en avion-cargo d’Oman

De Lorient au Moyen-Orient

Pourtant premier port de pêche en France en valeur et second en volume, le port de Lorient-Keroman voit baisser d’année en année les quantités de produits de la mer qui y sont débarqués. Les raisons sont multiples : les zones de pêche perdues avec le Brexit, le plan de sortie de flotte ou encore l’augmentation du prix du gazole.

Ainsi, environ 26 000 tonnes de produits de la mer étaient pêchées en 2013, contre environ 18 000 aujourd’hui.

Au mépris de l’écologie, le port de Lorient veut importer du poisson depuis Oman

Écologistes et pêcheurs locaux ont tout de suite été d’accord sur le non-sens d’un tel débarquement de marchandises.
D’autant que les poissons évoqués sont sensiblement les mêmes que dans les eaux européennes, à majorité de types pélagiques, comme du thon, du maquereau et de la sardine.

Outre son activité de pêche, le port de Lorient voit transiter près de 80 000 tonnes de produits de la mer par an à travers ses mareyeurs et ses transformateurs, qui ne verraient pas d’un mauvais œil de nouvelles importations.

Cela vous intrigue, vous intéresse, vous révolte ?                     Article complet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.