Alors qu’un moratoire a été décrété cet été sur les nouvelles zones de périphérie, deux complexes sont en projet dans l’Ain, dans une région où le nombre de mètres carrés de commerces est 50 % supérieur à la moyenne en France.

Bienvenue en pays de Gex, paradis des centres commerciaux!

Ici, le moratoire décrété cet été par Emmanuel Macron sur les nouvelles zones de périphérie ne semble ici perturber personne. Des habitants ont bien fait le voyage jusqu’à Bourg-en-Bresse, début juillet – à deux heures de route, autant dire un autre monde –, pour interpeller le préfet d’alors, Arnaud Cochet, sur la pertinence d’installer deux complexes, dont l’un sur une zone humide, dans une région où le nombre de mètres carrés de commerces est déjà 50 % supérieur à la moyenne nationale.

Le projet de Ferney-Voltaire « est réalisé sur un tènement déjà artificialisé », balaie la nouvelle représentante de l’Etat, Catherine Sarlandie de la Robertie, en éludant la question du gigantisme.

 

Voir l’article du journal « Le Monde » du 21 octobre 2020