30 novembre 2022

La route forestière et le Tiocan (MàJ: 17/10/22)

Route du Reculet (de la montagne)

 Madame le Maire, Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux,

J’ai participé le jeudi 29 septembre à la réunion d’information qui nous a présenté « les travaux déjà entrepris sur la rue du Reculet ».  Cette réunion avait été annoncée sur internet par INFO THOIRY du 23 septembre 2022 aux personnes qui sont abonnées.
En fait il n’a pas été que question des travaux « En Molie » mais de ce qui a été décidé pour le proche avenir de la « route de la Montagne » ou « route du Reculet ».

Nous avons appris que c’est au mois de mars 2021 que lors d’une réunion avec madame la Sous-Préfète, pour des raisons impératives de sécurité en cas d’accident grave dans la montagne, il fallait prévoir une aire pour les secours, sinon il faudrait fermer la route. Vous avez pris la décision de réserver pratiquement toute la place qui sert de parking au Tiocan et de l’aménager pour recevoir un hélicoptère, une ambulance et les voitures du SDIS.
Coût : 80.000 €     Ces travaux sont prévus dans une deuxième phase.

Du fait de cette suppression des places de parking au Tiocan, votre décision a été de créer environ 80 places de parking bien plus bas, à « En Molie » avec un passage piétonnier sécuritaire pour rejoindre le sentier fléché par AGGLO qui permet d’accéder au sentier pour  monter au Tiocan. 
De ce fait, la route sera sur une seule voie à certains endroits. Les dernières places de parking seront au-dessous de la carrière. A ce niveau ,vous avez prévu un tournant à gauche de la route pour inciter les usagers à faire demi-tour afin de les décourager de continuer sur la route du Tiocan.

La municipalité se réservant le droit de fermer la route en cas de nécessité….

Coût des travaux qui sont en train de se faire et que nous allons devoir payer 185.000 €.
C’est la première phase.

 On nous a parlé rapidement d’une estimation de  600.000€ pour refaire les 3 km restant de la route jusqu’au Tiocan, mais ceci n’est pas retenu et donc certainement pas  sous votre mandat.

Seule la commune de THOIRY finance ces travaux. Vous n’avez pas obtenu d’aide.

On peut remarquer que l’annonce de cette réunion qui ne devait nous présenter que « les travaux entrepris sur la route du Reculet »  (et non l’avenir de cette route),   a été tardive et restreinte. Cette route étant très fréquentée c’est un sujet qui concerne beaucoup de monde et bien des gens n’ont pas pu y participer ou s’y préparer.

 Entre mars 2021 et le début de ces travaux,  il n’y a pas eu de concertation préalable ni d’enquête publique pour nous en parler. Même les riverains n’ont pas été informés.  La seule information qui parle de l’existence de ces travaux c’est lors du Conseil municipal du 26 janvier 2022 , où on peut lire sur une ligne que dans les aménagements de voirie prévus cela concernerait aussi la création de stationnements et d’un nouveau départ de randonnée rue du Reculet.  Mais rien sur internet ni dans les projets ni dans les actualités.

Bien sûr, la première réaction des participants a été unanime : Vous nous avez mis devant le fait accompli.

 Au nom de la sécurité qui est bien sur nécessaire, pour une utilisation heureusement très rarissime, vous supprimez le parking du Tiocan pour les secours et vous créez 80 nouvelles places de parking plus bas .
Cela va nous coûter  270.000 € !

 N’y avait ’il pas d’autres solutions ? Entre autres acquérir un espace accessible depuis la route entre les Chavannes et « en Beule » permettant cette sécurité ? 
Le financement de l’entretien de cette route qui est utilisée par tout le « Grand Genève » et par les forestiers des autres villages devrait être partagé. Un soutien massif des utilisateurs aurait pu peser dans vos demandes d’aide.
C’est notre argent.

 La route va donc continuer à se dégrader…
Bientôt les simples voitures ne pourront plus l’utiliser et il n’y a aura plus la possibilité de se garer plus haut.
Les personnes qui n’ont pas le pied montagnard et qui aiment la montagne, sans parler des personnes âgées ou en situation d’handicap, ne pourront plus aller au Tiocan .   Pourtant la vue est splendide et flâner du côté du Tiocan lorsqu’il y a le brouillard en bas, cela sera réservé aux personnes en forme puisque ,d’après certains conseillers, il ne faut que 20 minutes pour monter  depuis En Molie au Tiocan par le sentier !… Soit 300 de dénivelé !

 Finalement on peut se faire du souci et on se demande si seuls les « ayants droit »   pourront aller au Tiocan en voiture !

 Cette route a été construite il y a plus de 70 ans, nous étions à peine plus de 1000 habitants. Malheureusement c’est un fait : elle n’a pas été entretenue et , si elle est si défoncée, c’est parce qu’elle est très fréquentée ……

alors n’empêchez pas les gens d’y aller.

Laissez-nous un parking au Tiocan, réparez-la, !

Avec plus de 7000 habitants et des subventions (on ne parlait pas du Grand Genève à cette époque) !) ,on devrait arriver à trouver une solution pour la réparer, tout en ayant un espace pour la sécurité. Ne reportez pas son entretien sur le prochain mandat, elle fait partie de notre patrimoine :

Thoiry, sa route de la montagne ! 

On peut aussi regretter qu’il n’y a plus ni café, ni restaurant de montagne comme on a connu avant où les Thoirysiens aimaient s’y retrouver….
On allait au café chez la Jeanne Carrichon, puis manger Italien Chez Tortella et déguster les andouillettes chez Maurice Tournier …. Et même danser chez Robert David ! …..
Mais la route n’a plus été entretenue….

Une Thoirysienne qui a vu cette route se construire avec beaucoup moins de moyens que vous avez aujourd’hui.

Mireille ECUVILLON    le 10 octobre 2022

 

Commentaires à envoyer à contact.apst@laposte.net