Pour ne pas bronzer idiot:

Festival International de Films au CERN

Du 6 au 8 juillet 2016 au Globe de la science et de l’innovation – CERN
Du 9 au 10 juillet 2016 à La Perle du lac – Genève

CineGlobe Estival va célébrer la science et la technologie dans la vie quotidienne, avec un programme varié d’activités et de films, ludiques et accessibles à un large public !

La 6ème édition du Festival International de films au CERN CineGlobe aura lieu exceptionnellement au cours de la première semaine de juillet 2016 (dans et autour du Globe au CERN, du mercredi 6 au vendredi 8 juillet – offre de « foodtrucks » pour manger sur place)
et ensuite
dans le cadre de la Nuit de la Science (au Musée de l’Histoire des Sciences, à la Perle du Lac, les 9 et 10 juillet).

Le festival comprendra un cinéma en plein air, des projections de films dans le Globe de la science et de l’innovation au CERN, et l’interactif Cirque d’Émotions, des jeux délirants avec une touche de neuroscience ! Le programme complet ciblera les familles avec des activités amusantes et informatives comme les films pour enfants dans le Minima Cinema, ainsi qu’un
atelier pour créer un appareil photo avec une brique Tetra-Pak.

Entrée libre – Informations sur le site de CineGlobe

Programme culturel et festif de Ferney-Voltaire

Art en Campagne

Art en Campagne est une exposition en plein air sur un parcours de environ 5 km entre les commune d’€™Ornex ( France ) et de Collex-Bossy ( Suisse ).

Cette année nous sommes 25 artistes d’€™avoir répondu à  l’€™appel. Les œuvres resterons jusqu’en Septembre en place . 
Vous trouvez toutes les infos dans les attachements . 
Ma contributions se trouve dans la forêt ( attention aux moustiques !! ) où¹ j’ai sculpté dans la mousse sur les arbres. Il y a 31 personnages à trouver .  C’est avec plaisir que je vous invite au Vernissage de Art en Campagne le Samedi 2. juillet à  11h30 à  Ornex. Chemin de Bossy-ORNEX ( à  coté de l’€™oeuvre n°1)
Au plaisir 
Susanne Lewest

Une visite à Tchernobyl ?

Vous êtes Anglophone ?

Dear Suzy,

thank you very much for sharing this article.
I wish to highlight the following extract, for those who do not have time to go through the full of it:

«  » »
Perhaps the most dangerous impact of neoliberalism is not the economic crises it has caused, but the political crisis. As the domain of the state is reduced, our ability to change the course of our lives through voting also contracts. Instead, neoliberal theory asserts, people can exercise choice through spending. But some have more to spend than others: in the great consumer or shareholder democracy, votes are not equally distributed. The result is a disempowerment of the poor and middle. As parties of the right and former left adopt similar neoliberal policies, disempowerment turns to disenfranchisement. Large numbers of people have been shed from politics.

Chris Hedges remarks that “fascist movements build their base not from the politically active but the politically inactive, the ‘losers’ who feel, often correctly, they have no voice or role to play in the political establishment”. When political debate no longer speaks to us, people become responsive instead to slogans, symbols and sensation.

To the admirers of Trump, for example, facts and arguments appear irrelevant.