La réunion du 27 novembre à Thoiry sur les compteurs “intelligents” LINKY

La salle des fêtes était bien remplie le soir de cette réunion, preuve du besoin d’information des habitants sur ce “fameux” compteur LINKY, puisque côté Mairie on a botté en touche…

Comment motiver nos élus ?  Avez-vous lu l’article dans « Vivre à Thoiry » ?

Réaction très timide de nos élus

Les présentateurs de la  séance ont insisté sur les points litigieux qu’un collectif veut utiliser pour faire un recours.

Le collectif Stop Linky Pays de Gex va s’attacher les services d’un avocat

Conseils de l’avocat

Il en ressort qu’ en attendant ce recours, si vous décidez que vous n’avez pas besoin de ce compteur intelligent car il ne vous apporte rien, vous trouverez à cette adresse tous les renseignements et la procédure à suivre pour vous y opposer.

En résumé, il suffit de remplir 3 lettres-types:

– une pour la Mairie de votre commune

– une pour ENEDIS Lyon

– une pour ENEDIS PARIS

Ces lettres sont à envoyer en LRAR (recommandé avec accusé de réception).
(Pour la Mairie on peut la déposer et demander un accusé de réception.)

 

Questions pièges à demander si un installeur se présente:

– Le réseau basse tension et le compteur appartiennent aux communes.

L’installateur dispose t-il d’un document écrit et officiel de la mairie

donnant son accord pour changer et détruire ce compteur, bien communal ?

 

Pensez à demander le certificat d’homologation du Linky

et l’habilitation électrique du poseur, validée par son employeur,

 

– Demandez des écrits pour valider tout ce que l’on vous dit,

sur papier à en-tête avec le capital social, N° SIREN, RCS, siège social…

 

– ENEDIS dispose t-elle d’une licence de radioémission pour ses 700.000

concentrateurs qui ré-émettent par GSM les data collectées par Linky ?

 

Et puis si vous n’en voulez pas, vous n’en voulez pas : Non c’est non !

Vous n’êtes pas des moutons et en plus vous ne risquez rien !

Ces gens là nous fatiguent…