« La Nuit est Belle » : projet d’extinction lumineuse du Grand Genève

• Projet porté par le Muséum d’Histoire Naturelle de Genève, la Société d’Astronomie de Genève en partenariat avec le Grand Genève
• Objectif : Sensibiliser le public aux effets de la pollution lumineuse.

Comment : un non-allumage de tous les éclairages publics du Grand Genève, couplé à des animations autour de la nuit (astronomie, biodiversité, culture…) pendant une soirée.

Date : le jeudi 26 septembre 2019 – Conditions astronomiques idéales (nouvelle lune, voie lactée visible dès le coucher du soleil, observation de Saturne possible dès 20h30…)
• Un défi : un projet ambitieux, jamais réalisé à cette échelle transfrontalière.
• qui doit rester réaliste : projet à calibrer selon les moyens techniques disponibles,
• répondant aux objectifs du territoire : fiche E5 du PA3, dynamique du OFF des Assises, motion du Grand Conseil sur un éclairage économe,
• pouvant avoir un retentissement médiatique international car unique sur l’aspect transfrontalier

 

« La Nuit est Belle » : projet d’extinction lumineuse du Grand Genève
Comment ?

Techniquement :

• Côté français, Il s’agit d’un non-allumage pendant une nuit minimum, avec intervention technique (internalisée ou via un prestataire) en amont et en aval de l’évènement

La commune décide d’éteindre l’intégralité ou seulement une partie de son éclairage public.

• Côté Canton de Genève, si l’intégralité des communes décident d’éteindre, il s’agit d’intervenir sur 3 points d’injection qui commandent chacun une portion du canton (SIG). Dans le cas contraire, nécessité d’intervenir armoire par armoire comme en France-

• Possibilité d’organiser des évènements autour de la nuit à destination des habitants (observation astronomique, balade nocturne, lectures….) en évitant de générer de trop gros déplacements en voiture.