L’état d’urgence sanitaire est entré en vigueur sur l’ensemble du territoire national le 24 mars 2020 avec la publication de la loi du 23 mars 2020 d’urgence pour faire face à l’épidémie de Covid-19 .

Mesure de confinement, limitation des transports, fermeture au public de certains lieux, interdiction des marchés, interdiction de rassemblements, encadrement des prix des gels hydroalcooliques, réquisition de masques… Les mesures adoptées dans le cadre de cet état d’urgence sont détaillées dans un décret publié au Journal officiel le 24 mars 2020 .

Les mesures prises dans ce cadre prennent fin dès qu’il est mis fin à l’état d’urgence sanitaire. Déclaré pour une durée de 2 mois, il doit prendre fin le 24 mai 2020. Cependant, un décret pris en conseil des ministres peut mettre fin à l’état d’urgence sanitaire avant l’expiration de ce délai. Sa prolongation au delà des 2 mois prévus ne peut être autorisée que par la loi.

*******
Comme dit le dicton « Un train peut en cacher un autre! ». Dans l’état d’urgence où nous sommes que se passe-t-il en coulisses?

Plein de choses!

Grâce à une amie qui nous veut du bien et qui milite pour l’environnement depuis très longtemps dans le Pays de Gex, je vous conseille d’aller voir l’article suivant:

Régimes dérogatoires permis aux Préfets

Dans les médias suisses, il y a beaucoup de débats sérieux sur les conséquences de la crise pendant et après. Sur l’opportunité de réfléchir aux changements indispensables de notre mode de vie.
Ecoutez   Les rendez-vous de Manuela Salvini

de ce de dimanche 3 mai sur la Radio Suisse Romande. Intelligent et sensible!