22 juillet 2024

EPR de Flamanville inauguré. Cocorico !

Le chargement du premier assemblage combustible dans la cuve du réacteur a marqué le début des essais de démarrage de l’EPR de Flamanville.

 

La première des quatre phases s’est achevée fin mai, la seconde phase a débuté avec la montée en pression et en température des circuits et les essais précritiques à froid. Celle-ci prendra fin avec les essais précritiques à chaud aux conditions d’arrêt à chaud et les opérations de préparation à la divergence dans les prochaines semaines.

La phase de démarrage couvre le chargement du combustible dans la cuve du réacteur, la divergence, le couplage au réseau lorsque le réacteur sera à 25% de puissance, et ensuite toute la montée en puissance jusqu’à la fin du programme d’essais à 100% de puissance nucléaire ), un programme d’essais spécifique doit être déroulé. Cette séquence qui va durer plusieurs mois est découpée en 4 phases.

 

Chaque procédure précise les conditions d’engagement de la phase d’essais de démarrage, l’enchaînement des essais et l’objectif des essais. Près de 200 PEE (procédures d’exécution d’essais) seront réalisées et permettront de tester environ 1500 critères de sûreté.

Le chargement du premier assemblage combustible dans la cuve du réacteur, le 8 mai 2024, a marqué le début de la première phase des essais de démarrage de l’EPR de Flamanville. 

Communiqué EDF du 1 er juillet 2024

A cette occasion, l’association des scientifiques de  Global Chance vient de sortir un rapport en mai 2024 qui suit l’évènement.

Ce rapport de 82 pages et fort intéressant est disponible sur leur site ou sur demande  à      contact.APST(at)laposte.net


 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.